IRM Pelvienne dynamique

IMAGERIE BRETAGNE SUD

SCANNER – IRM

Clinique du Ter – Clinique Mutualiste

5 allée de la Clinique du TER – 3 rue Robert de la Croix

56270 PLOEMEUR– 56100 LORIENT

 

IRM PELVIENNE DYNAMIQUE

 

Madame,

 

Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l’accepter ou de le refuser.

Une information vous est fournie sur le déroulement de l’examen et de ses suites.

Le médecin radiologue est qualifié pour juger de l’utilité de cet examen pour répondre au problème diagnostique que se pose votre médecin. Toutefois, il se peut que cet examen ne donne pas toutes les réponses.

Il est très important que vous répondiez bien aux questions qui vous seront éventuellement posées sur votre état de santé ainsi que sur les médicaments que vous prenez (liste écrite des médicaments). Certains traitements doivent en effet être modifiés ou interrompus pour certains examens d’imagerie.

N’oubliez pas de vous munir de vos anciens examens pour une comparaison et surtout de respecter les recommandations qui vous sont faites.

L’IRM est un examen non irradiant qui utilise les propriétés des champs magnétiques.

Pour les intensités utilisées par cette technique, il n’a jamais été décrit de conséquence particulière pour l’homme.

 

Le déroulement de l’examen

À votre arrivée, on vous posera, comme lors de la prise du rendez-vous, plusieurs questions ; le plus important est de signaler que vous n’avez ni pile cardiaque (pacemaker), ni valve cardiaque, ni d’élément contenant du fer près des yeux ou dans la tête.

On vous indiquera les vêtements que vous devrez enlever. Vous ne garderez aucun bouton, agrafe, barrette de cheveux ou fermeture éclair métallique.

Vous laisserez au vestiaire, vos bijoux, montre, clefs, porte-monnaie, cartes à bande magnétique (carte de crédit, de transport..) et votre téléphone portable.

Vous entrerez dans une salle qui sera fermée pendant l’examen. Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans une sorte de tunnel, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d’examen ; nous communiquerons avec vous grâce à un micro.

Dans tous les cas, l’équipe se trouve tout près de vous, derrière une vitre. Elle vous voit et vous entend, pendant tout l’examen, et à tout moment peut intervenir ou interrompre l’examen.

Vous resterez en moyenne 15 à 30 minutes dans la salle d’examen.

Votre coopération est importante : vous devez essayer de rester parfaitement immobile.

Certains examens nécessitent une injection intraveineuse, le plus souvent au pli du coude.

 

 

Que ressentirez-vous ?

L’examen n’est pas douloureux, mais il est souvent un peu long et le bruit peut être désagréable.

Un sentiment de malaise par crainte d’être enfermé (claustrophobie) est un problème courant que nous connaissons bien.

Souvent on peut le réduire par des moyens simples, sans aucun traitement.

Une injection pour une IRM : comment et avec quels risques ?

Le produit de contraste le plus souvent utilisé est à base de Gadolinium.

Ce produit est généralement bien toléré. D’éventuelles manifestations allergiques banales sont possibles (urticaire).

De très graves réactions d’allergie sont tout à fait exceptionnelles.

Les incidents (hématome au point de ponction ou fuite du produit sous la peau) sont plus fréquents et seront traités localement.

 

PARTICULARITES DE L’IRM DYNAMIQUE DU PELVIS :

Cet examen a pour but d’analyser le comportement musculaire du périnée et de son

environnement, et d’apprécier la position de la vessie, du rectum et de l’axe utero-vaginal.

Dans ce but, vous serez installée initialement en salle de préparation et le manipulateur introduira dans le rectum, a l’aide d’une canule au niveau de l’anus, une petite quantité de gel utilisé habituellement en échographie.

Certaines séquences particulières seront réalisées en vous demandant de contracter les muscles du périnée puis de pousser et d’évacuer le produit mis en place.

 

Résultats

Un premier commentaire pourra vous être donné juste après l’examen, il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées sur un ordinateur par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais.

 

Ce que vous devez faire

Apportez le jour de l’examen :

  1. la demande de votre médecin (ordonnance, lettre, …)
  2. la liste écrite des médicaments que vous prenez,
  3. le dossier radiographique en votre possession (radiographies, échographies, scanners, IRM)
  4. tous vos résultats d’analyses de sang.

 

Juste avant l’examen

Pour être plus à l’aise, il est conseillé, sauf indication contraire, d’aller aux toilette.

 

Pendant l’examen

Suivez attentivement les indications qui vous seront données ; votre coopération est essentielle pour que les images ne soient pas floues,

Si vous ressentiez une douleur lors de l’injection, il faut la signaler immédiatement.

 

Après votre retour à domicile

Dans l’immense majorité des cas, vous ne ressentirez rien de particulier. N’hésitez pas cependant à signaler à l’équipe tout événement qui vous paraîtrait anormal.

 

Il est normal que vous vous posiez des questions sur l’examen que vous êtes amené à passer. Nous espérons y avoir répondu.

N’hésitez pas à nous interroger à nouveau pour tout renseignement complémentaire.